Trésorerie, économie numérique et gestion plus collaborative

L’environnement des entreprises est de plus en plus mouvant, concurrentiel et global. Les crises financières successives depuis 2008, la volatilité des marchés, la perte de confiance ont des conséquences importantes sur la capacité de notre économie à répondre au défi du digital. L’évolution de la fonction financière s’est donc accélérée pour répondre à ces enjeux.

Des Directions Financières influentes

Deux tiers des DAF participent aux comités de direction ou comités exécutifs. L’influence des directions financières est donc plus prégnante dans les entreprises, leur rôle devient plus participatif et important lors de la définition de la vision stratégique d’autant plus dans un contexte incertain.
Les DAF doivent « aider » à concilier croissance et prise de risque acceptable, optimiser et sécuriser les processus. L’information devenant plus « temps réel », ils doivent prendre des décisions plus rapidement. En tout état de cause communiquer, être informé et informer, bref collaborer.

Digitalisation et nouvelles perspectives sur le marché

Nous vivons dans un monde de plus en plus numérique avec notamment le Cloud, services connectés, e-administration. Cette digitalisation et cette mutation s’accompagnent par des nouveaux modèles économiques. Elles offrent également de nouvelles perspectives aux entreprises, comme l’atteinte de nouveaux marchés auxquels elles n’avaient pas accès avant, la rapidité de la mise en œuvre de nouveaux services à valeur ajoutée, qui font émerger un nombre important d’innovations technologiques.

Mais cela implique également l’ouverture à une concurrence plus globale, plus agressive, plus rapide et aussi à des problématiques critiques et complexes en termes de sécurité. Le cadre économique, organisationnel et juridique est bouleversé ; il est vital d’appréhender que dans ce domaine, on ne peut plus raisonner « local » mais bien à l’échelle à minima européenne.

L’essor de l’économie numérique

L’un des autres défis majeurs des entreprises sera donc d’organiser leurs processus commerciaux et leurs offres de services dans un cadre juridique sécurisée et fiable.
L’essor de l’économie numérique a besoin d’un véritable réseau de confiance, de s’appuyer sur des standards et des modèles garantissant la qualité, la sécurité et la valeur probante des échanges financiers et commerciaux entre les entreprises dans un environnement réglementaire accru garantissant la transparence financière.

Les outils à disposition des directions financières doivent refléter cette nouvelle façon de travailler, car il ne faut pas s’y tromper, cette bascule à l’économie numérique, l’accélération des données de Cash management bouleverse les tâches quotidiennes, la façon de travailler de la fonction financière et en particulier la trésorerie.

Face à la perspective de perdre des parts de marché ou voir ses marges s’éroder, les entreprises recherchent de nouveaux moyens créatifs novateurs pour piloter au mieux leur stratégie et leur liquidité. Il faut à la fois garantir : un niveau de qualité optimum dans la conduite de leur processus de fabrication ou de services, la satisfaction continue du client et proposer de nouvelles offres. Concilier un taux de rétention élevé et des ventes de nouveaux services aux clients existants tout en gagnant de nouveaux marchés et clients.
À tout moment, le Trésorier doit pouvoir donner un état exact du cash disponible, des positions et des liquidités, du niveau d’endettement, des risques en cours, etc.

L’évolution du métier de Trésorier

La gestion collaborative est au cœur aussi de l’évolution du métier de la trésorerie. Le trésorier doit construire une relation étroite avec l’ensemble de l’écosystème de l’entreprise et leur apporter une expertise dans la création de valeur.
Apporter son expertise en matière d’optimisation des flux financiers et d’analyse des ROI, en étant partenaire des directions métiers qui lancent de nouveaux projets. Leur apporter de la valeur ajoutée sur les analyses prédictives et la maîtrise des business model.
La fonction de trésorier est de plus en plus impactée par les évolutions technologiques, l’innovation aussi est cœur de leur besoin.
De la transformation numérique, aux outils prédictifs et décisionnel, de l’accélération des informations financières à la prise de décision, du cloud à la mobilité et des outils collaboratifs les contours du nouveau rôle de la finance se dessinent, et avec lui le besoin des nouvelles générations d’outils de Trésorerie.

Pour en savoir plus Sage XRT : www.sage.fr

Partager sur :

Réagissez Abonnez-vous à la newsletter

Nous vous conseillons de lire également ces articles