Loi contre la fraude à la TVA : les 4 points-clés qui changent au 1er janvier 2018

Au 1er janvier 2018, toute personne, physique ou morale, de droit privé ou public, assujettie à la TVA, sera dans l’obligation d’utiliser un logiciel de caisse et/ou de comptabilité certifié, sous peine de risquer une amende de 7 500 €.

Mais concrètement, que cela change-t-il ?

Pour en savoir plus sur le changement de réglementation qui entrera en vigueur au 1er janvier 2018, et ses implications, rendez-vous sur www.sage.fr/fr/loi-tva-anti-fraude-2018

Téléchargez l’infographie en PDF

Loi contre la fraude à la TVA : ce qui change au 1er janvier 2018

Pour en savoir plus : www.sage.fr

Sur le même sujet :

Partager sur :

Réagissez Abonnez-vous à la newsletter

Nous vous conseillons de lire également ces articles