Avoir confiance en ses données : un levier d’efficacité

Pour éviter que votre entreprise ne fasse du sur place, il est aujourd’hui vivement recommandé de disposer d’un système d’informations efficace vous permettant d’avoir confiance en vos données. C’est ce que vous permettent les dernières solutions intégrées. Faire confiance en ses Datas ? Un levier indispensable d’efficacité pour l’entreprise.

Un gain de temps important qui passe par les bons outils

Sans données fiables, pas de confiance. Et, sans confiance, pas de prises de décisions efficaces au sein de l’entreprise. Il s’agirait de réduire au maximum les réunions de Comité de Direction où s’échangent pendant des heures des chiffres différents entre directions – peut-être fiables, ou peut-être non -, où chaque directeur veut avoir le dernier mot. En attendant, l’entreprise risque bel et bien de perdre du temps.
D’où l’importance pour les DAF de choisir des outils actuels, modernes, qui permettent de s’assurer de l’intégrité de la donnée au moment de la saisie par les collaborateurs, de la rendre inaltérable, de la sécuriser avant de l’archiver.

Faire confiance en ses datas pour favoriser l’action et le pilotage

Avec ce type de solutions, inutile de se poser la question de savoir si vos datas sont justes. Elles sont justes. Point. Vous pouvez avoir confiance en vos données comptables et financières. Vous êtes sûrs de l’intégrité de vos données, vous évitant ainsi de longs palabres. Un vrai confort pour une prise de décision sereine.
Une fois que l’on a confiance, on arrête de perdre son temps à vérifier si les données sont justes. On peut alors les exploiter et agir. Le pilotage de l’entreprise s’en trouvera ainsi grandement amélioré. Avoir confiance dans les données produites par l’entreprise est donc primordial. Mais, ce n’est que la première étape.

Sécurisation et inaltérabilité des données

Une fois qu’on est bien sûr de la validité de ses chiffres, suit l’étape de la sécurisation de ses données… Il faut alors les rendre inaltérables. Une fois l’écriture comptable réalisée, il faut en effet s’assurer que la data soit figée et ne puisse plus être modifiée, la rendre inaltérable en terme de modifications. C’est ce que vous permettront aussi les solutions récentes.
L’inaltérabilité est également un enjeu interne. Le SI devra bien cloisonner le rôle de chacun afin que la chaîne financière et comptable soit intègre de bout en bout, éviter tout risque d’erreurs, ou de malveillance. Un cloisonnement bien plus délicat à réaliser dans un environnement hétérogène. Une même solution partagée par l’ensemble des collaborateurs sur les différents sites de l’entreprise répondra en effet bien mieux à ces soucis et enjeux de sécurité, minimisant les risques de fraude et d’altérabilité.

L’archivage des données

Enfin, dernière étape, celle de la sauvegarde et de l’archivage de ses données. Il n’existe en la matière pas vraiment de règles : vous pourrez ainsi tout aussi bien les sauvegarder sur un serveur ultra sécurisé de la Caisse des dépôts (CDC), dans le Cloud, que les stocker sur une simple clé USB. DAF et SI devront, pour des questions de sécurité évidentes, bien réfléchir, là encore, à la solution proposée.

Pour en savoir plus Sage FRP 1000

Sur le même sujet :

Partager sur :

Réagissez Abonnez-vous à la newsletter

Nous vous conseillons de lire également ces articles