[avis d’expert] Dématérialisation fiscale : de vraies opportunités à saisir

Depuis plus de dix ans, avec notamment la généralisation progressive de l’obligation de télé déclarer la TVA, désormais étendue à toutes les entreprises depuis le 1 octobre 2014, la dématérialisation des procédures de déclarations et de paiements fiscaux ne cesse de s’étendre. Ces nouvelles dispositions contraignent les entreprises à remettre en cause régulièrement leurs façons de travailler, en interne ou avec leur cabinet d’experts comptables. En particulier parce qu’elles s’accompagnent de nouveaux formalismes techniques dans les échanges avec l’administration fiscale.

De ce fait, nombre de dirigeants de PME et de TPE n’en retiennent que la complexité apparente, sans en apprécier les points positifs, qui sont pourtant nombreux : risques d’erreurs quasi disparus, simplification et accélération des processus internes, gestion facilitée des trésoreries….

Il est en effet fondamental de prendre le temps d’analyser ces solutions, et de comprendre comment tirer parti de la nouvelle réglementation. Ce sera notamment le cas si l’entreprise maîtrise les évolutions de ses processus internes, en s’adaptant par anticipation aux exigences de l’Administration, plutôt que de les subir. Les experts-comptables, au cœur de leur mission de conseil, ainsi que les efforts des éditeurs de logiciels de gestion, vont jouer un rôle primordial dans le succès. Enfin, la dématérialisation des déclarations et des paiements sur le plan fiscal, social voire commercial (TVA, IS, DSN, factures, etc), s’inscrit dans une ambition générale de rationalisation, de simplification et de transparence dans les relations entre l’entreprise et l’État. Respecter les nouvelles règles, c’est donner une chance supplémentaire à cette ambition d’aboutir, avec à la clé l’amélioration de l’efficacité et de la productivité des entreprises et des administrations concernées.

Partager sur :

Réagissez Abonnez-vous à la newsletter

Nous vous conseillons de lire également ces articles